RADIO(S)

Alerte info
Groupe Pro Déo : Nouvel album du groupe PRODEO, bientôt dans les bacs « Aucune Bible n’a été brûlée » : Les pompiers rendent gloire à Dieu après l’incendie d’une église « Je remercie le Seigneur » : : une grand-mère de 72 ans survit sous les décombres de sa maison après la tornade « Pourquoi veux-tu te tuer ? » : : Ab, musulman, appelé par Jésus pour être son témoin en Inde Tuerie d’Aurora : : « Dieu nous dit de pardonner. Je pense que c’est ce que je dois faire et c’est ce que je vais faire »


Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC Nice.

Ligue 1 : Jean-Pierre Rivère quitte la présidence de l'OGC Nice

Publié le , modifié le

Lors d’une conférence de presse ce vendredi, le président de l’OGC Nice Jean-Pierre Rivère a annoncé qu’il quittait la présidence du club azuréen, en compagnie du directeur général du club Julien Fournier. Président depuis 8 ans, la divergence avec les actionnaires majoritaires chinois, arrivés en 2016, ont poussé Rivère vers la sortie. Le départ des deux hommes prendra effet à la fin du mois de mai.

Arrivé à Nice pour reprendre la présidence du Gym en 2011, Jean-Pierre Rivère a annoncé en conférence de presse vendredi après-midi qu'il quittait son poste occupé depuis 8 ans. La cause, les désaccords avec les actionnaire majoritaires chinois arrivés dans le club azuréen en 2016. "Nous nous sommes mis d'accord pour rester jusqu'à fin mai. Mais ce mercato de janvier, on a beaucoup travaillé avec les équipes, on a encore des divergences. Ce n'était plus possible.", a annoncé le futur ex-président niçois devant la presse. 

"Le mercato a laissé des traces de dysfonctionnement"

Le départ de Jean-Pierre Rivère devenait de plus en plus d'actualité depuis la saison dernière où il avait laissé entendre son souhait de quitter l'OGCN. "On a des petites tensions avec nos actionnaires. C'est un secret de polichinelle. Ces tensions s'accentuent en période de mercato. Cet été le mercato n'a pas été évident et il a laissé des traces de dysfonctionnement.", a précisé Rivère. L'actuelle période de transferts a donc été le coup de trop. 

Les actionnaires niçois vont donc maintenant s'atteler à trouver de nouveaux dirigeants et par la même occasion de nouveaux actionnaires, pour remplacer Rivère dans le capital du club : "On a un devoir de transparence, de clarté. C'est le moment d'accélérer l'arrivée de nouveaux dirigeants. Nous avons informé nos actionnaires qu'il fallait trouver des dirigeants à notre place." 

Avec lui, Julien Fournier, directeur général du club, prend la sortie. "Notre vision n'était pas partagée par l'actionnaire. Le club leur appartient et c'est leur vision qui l'emporte. Il n'y avait que deux alternatives, soit nous, soit eux.", déclare l'intéressé. "Les changements de gouvernance se sont souvent fait avec des claquements de notre porte. C'est de notre responsabilité que les choses se passent en douceur. Il y a un désaccord mais pas de conflit." 

Du fond de la Ligue 1 à l'Europe

Repreneur d'un club en bout de course, Jean-Pierre Rivère a réussie son pari de faire renaître l'OGC Nice Sous sa présidence, le Gym a terminé troisième de Ligue 1 lors de la saison 2016/2017. C'est donc avec fierté qu'il peut quitter le club : "On a fait 3 fois l'Europe. On a fait grandir le club. Je ne regrette rien, j'ai rencontré des gens formidables ici. C'est ce que je retiendrai." Avant de conclure : "Ce club, c'était un challenge. Si on peut aider, on va essayer. Ce défi, on l'a réussi en partie. C'est la vie d'un club de bouger." 

 

Adrien Paquier @AdrienPaquier
Source de l'article : https://sport.francetvinfo.fr/football/ligue-1/ligue-1-jean-pierre-rivere-quitte-la-presidence-de-logc-nice#xtor=RSS-3-[sports/foot]
Partager